Alternatives34

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
raares:liste_des_charmandises:viande_ovine [2014/11/09 08:00]
sylvain [et les vignes chargées de pesticides ?]
raares:liste_des_charmandises:viande_ovine [2014/11/09 08:21] (Version actuelle)
sylvain [et les vignes chargées de pesticides ?]
Ligne 57: Ligne 57:
 ===== et les vignes chargées de pesticides ? =====  ​ ===== et les vignes chargées de pesticides ? =====  ​
 <<Je ne pâture que des vignes en bio/​biodynamie... Je pourrais très bien aller pâturer des vignes conventionnelles si l'​occasion se présentait car : <<Je ne pâture que des vignes en bio/​biodynamie... Je pourrais très bien aller pâturer des vignes conventionnelles si l'​occasion se présentait car :
-je ne mettrais pas mon troupeau "en danger"​ et ne passerais jamais dans des vignes désherbées,​ surdosées en cuivre, etc car ce sont toutes des molécules ou des principes actifs mortels pour le mouton même à faible dose. + 
-il y a des cultures conventionnelles qui usent de pesticides à doses raisonnables uniquement à des moments clef et qui présentent un excellent enherbement (diversité spécifique,​ qualité, quantité) qui témoigne à mon sens d'un bon équilibre des sols. Cet équilibre ne peut être atteins que par une perception générale cohérente de la culture dans son ensemble et son environnement... donc aussi un travail mécanique du sol tout aussi raisonné. +je ne mettrais pas mon troupeau "en danger"​ et ne passerais jamais dans des vignes désherbées,​ surdosées en cuivre, etc car ce sont toutes des molécules ou des principes actifs mortels pour le mouton même à faible dose. 
-je considère aussi voire plus important le rôle social et écologique du troupeau dans les vignes que le principe de fuir "en bloc" les pesticides qui sont comme tout outil et comme tout médicament à utiliser avec précision, rigueur et discernement...+ 
 +il y a des cultures conventionnelles qui usent de pesticides à doses raisonnables uniquement à des moments clef et qui présentent un excellent enherbement (diversité spécifique,​ qualité, quantité) qui témoigne à mon sens d'un bon équilibre des sols. Cet équilibre ne peut être atteins que par une perception générale cohérente de la culture dans son ensemble et son environnement... donc aussi un travail mécanique du sol tout aussi raisonné. 
 + 
 +je considère aussi voire plus important le rôle social et écologique du troupeau dans les vignes que le principe de fuir "en bloc" les pesticides qui sont comme tout outil et comme tout médicament à utiliser avec précision, rigueur et discernement... 
  
 En ce qui concerne la qualité de l'​herbe... là est le rôle et du berger de savoir les besoins de son troupeau et de lui mettre à disposition les qualités de ressources adaptées. Les ressources ne sont pas que de l'​herbe sans quoi le troupeau tout entier aurait la chiasse et serait maigre comme des planches... la majeure partie de la ressource est trouvée en garrigue, notamment les glands en ce moment. En ce qui concerne la qualité de l'​herbe... là est le rôle et du berger de savoir les besoins de son troupeau et de lui mettre à disposition les qualités de ressources adaptées. Les ressources ne sont pas que de l'​herbe sans quoi le troupeau tout entier aurait la chiasse et serait maigre comme des planches... la majeure partie de la ressource est trouvée en garrigue, notamment les glands en ce moment.
  
-Pour conclure sur les pesticides, nous ne sommes pas en Beauce ou dans le Tarn au milieux de milliers d'​hectares de céréale ou de maïs en intensif... Nous sommes en plein milieu de la zone "AOP Pic St Loup" "​Coteaux du Languedoc",​ zone viticole par excellence où les parcelles de vigne sont souvent ​disséminée, perdues au milieu des garrigues, parfois en tâches de quelques dizaines d'​hectares. Les parcelles cultivées hors vigne sont souvent des prairies de fauche (luzerne, st foin, foin). En somme, aucune culture hautement consommatrice de "​pesticides",​ du moins dans le cahier des charges local.>>​+Pour conclure sur les pesticides, nous ne sommes pas en Beauce ou dans le Tarn au milieux de milliers d'​hectares de céréale ou de maïs en intensif... Nous sommes en plein milieu de la zone "AOP Pic St Loup" "​Coteaux du Languedoc",​ zone viticole par excellence où les parcelles de vigne sont souvent ​disséminées, perdues au milieu des garrigues, parfois en tâches de quelques dizaines d'​hectares. Les parcelles cultivées hors vigne sont souvent des prairies de fauche (luzerne, st foin, foin). En somme, aucune culture hautement consommatrice de "​pesticides",​ du moins dans le cahier des charges local.>>​
 ===== la presse en parle =====  ===== la presse en parle ===== 
 Un article qui parle de son projet : http://​www.midilibre.fr/​2014/​01/​28/​le-tintement-des-sonnailles-egaye-a-nouveau-le-village,​814332.php. Un article qui parle de son projet : http://​www.midilibre.fr/​2014/​01/​28/​le-tintement-des-sonnailles-egaye-a-nouveau-le-village,​814332.php.