Alternatives34

Compte-rendu de la réunion de la Coop RAAR-ES de Mars 2012

Fait par Nicolas

Présent-e-s

Géronimo, Fantomas, William, Julien, Elisa, Kshoo, Samira, Pierre, Odile, Nathalie, Sophie, Rallou, Cedric, Hakima, Francoise, Marianne, Dany, Josette, Nicolas, Ambroise et des retardataires…

Charmandises en cours

  • Huide d'olive (Jacques et Nicolas). Pas d'huile pour Jacques cette année. Une commande d'huile de Nicolas (Saint Jean de Fos) sera lancé par Nicolas.
  • Farine. Cédric, le responsable de cette charmandise s'interroge sur les modalités de la distribution. La distribution aura lieu aux arceaux et la farine sera vraisemblablement livré par Benoît en même temps que le pain. Les commandes sont souvent conséquentes (environ 100 kilos) et plusieurs personnes oublient généralement de venir chercher la farine. Josette et Marianne se proposent de ramener en voiture la farine restante chez Cédric.
  • Bière des garrigues. Bientôt une cuvée avec de l'orge local.

Charmandises à venir

Tisanes bio de Corinne. Charmandise présentée par Sophie. Après une reconversion professionnelle, Corinne a suivi des formations aux plantes médicinales et à la médecine chinoise. Depuis 2008, elle est productrice de plantes médicinales, certifiées bio à Agde (Ferme “natalys” Route de Florensac, http://cocodeguers.id.st/). Des maraîchers travaillent également sur la ferme. En dehors de la production, d'autres activités y sont organisées: accueil de scolaire, balades contées, intervention d'autres agriculteurs,…

Corinne propose plusieurs formules : tisanes seules ou mélanges médicinaux. Pour le transport, il est possible d'organiser une livraison commune avec le vin de Roquemale. Beaucoup de chamarades semblent intéressé-es.

Corinne est invitée à venir présenter sa production à une prochaine réunion. Eventuellement, une journée à la Ferme d'Agde sera organisée après la validation.

Re-Validation de charmandises

  • Miel d'Alban et Flora et parrainage des ruches de Flora. Les ruches d'Alban sont sur une zone allant du pic Saint Loup au mont Aigoual. Son miel, certifié bio, est revendu essentiellement en circuit court (coopé, magasin de producteur). Il utilise une miellerie collective à Ganges, entre autres avec Flora. Alban propose deux nouvelles charmandises: du miel à la propolis (1.6% de propolis, 125g=6.8 euros) et de la propolis pur (10g=5.50 euros).

Le parrainage de Flora continue. Il n'y a pas de soucis particulier. La page des charmandises sera remise à jour par Nathalie. Il faudra réfléchir à la façon dont s'articulent les miels d'Alban et de Flora. Ces charmandise sont revalidées pour un an.

  • Café (et sucre) de Kshoo. Suite de la discussion du mois dernier sur la revalidation du café zapatiste de Kshoo. Continue-t'on à acheter le café de Kshoo et/ou prend-on du café zapatiste de Mut-vitz-34 ?

Mehdi de Mut-vitz-34 nous présente le fonctionnement de l'association. Tous les ans, un container de café arrive à la For/Mer. Ce café vert est réparti entre toutes associations les Mut-vitz de France. Le café est ensuite torréfié localement. Les adhérents de Mut-vitz-34 achètent le café en commun (Mut-vitz-34 n'est pas un revendeur de café). Pour chaque paquet de café vendu (500g), 1€50 (en plus du prix d'achat du café) est directement reversé auprès des caracoles (cantons autonomes au Chiapas). Chaque association Mut-vitz ouvre un compte en banque et y verse dessus la somme correspondant aux 1€50 par paquet. Un représentant du caracoles au Chiapas dispose alors de cet argent pour développer les projets qu'ils jugent utiles. A chaque dépense est envoyé à l'association Mut-Vitz-34 un justificatif de l'utilisation de l'argent. Les adhérents de Mut-vitz-34 s'engagent sur des contrats d'un an. Les livraisons ont lieu une fois par mois (autour du 15) au cinéma Utopia. Un autre endroit de distribution pourrait être envisageable (Scrupule ?) s'il y a lieu (i.e. s'il y a suffisamment de demande).

En comparant la répartition des prix du café de Kshoo et du café Mut-vitz-34, il semble qu'1€50 de plus reviennent aux producteurs lorsque le café est distribué par Mut-vitz-34 (de par le fait qu'il y a moins d'intermédiaire). Après débat, il est décidé que le café sort de la coopé et que les chamarades intéressés par du café adhérent à Mut-vitz-34.
Comme le système de Kshoo était moins contraignant pour les chamarades (pas d'engagement sur des quantités, pas d'avance d'argent), certains craignent que moins de gens ne prennent plus de café zapatiste.

Géronimo se propose d'envoyer un mail d'information sur la liste de diffusion afin de bien expliquer l'apport de Mut-vitz-34 et d'“accompagner” le passage à Mut-vitz-34. Afin de faciliter la distribution, certains se proposent (Géronimo, Nicolas et d'autres) d'aller chercher le café à Utopia et de l'amener à Scrupule. Des contrats pourront être groupés entre plusieurs personnes pour ceux qui consomment peu de café.

Le non-renouvellement du café pose le problème de l'existence de la charmandise sucre. Pour ces deux charmandises (sucre et café), Kshoo passait une commande auprès de la coopérative Andines. Si Kshoo commande uniquement le sucre, il sera plus difficile d'atteindre les 450€ (soit environ 150 kg) nécessaires pour que la commande soit franco de port. Il serait peut-être possible d'espacer plus les commandes de sucre afin d'atteindre les 150 kilos nécessaires. La discussion sur le sucre (qui s'en occupe? comment?) est remise à une prochaine réunion.

Discussions diverses

  • Conférence de Christian Jacquiau. La construction d'un centre commercial géant (90 000m²) est en projet à Pézenas. Un collectif citoyen s'est monté pour s'y opposer. Mehdi vient présenter leur projet d'inviter Christian Jacquiau (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacquiau auteurs des “coulisses de la grande distribution” et des “coulisses du commerce équitable”) pour donner deux conférences. La première conférence serait organisée à Pézenas et aurait pour thème la grande distribution. Le collectif de Pézenas cherche un partenaire pour organiser une deuxième conférence à Montpellier autour du commerce équitable. Il s'agit essentiellement de trouver une salle, de diffuser l'information, faire venir du public… Ces conférences auraient lieu pendant la deuxième quinzaine de Mai (mais la date n'est pas encore fixée).

Nous sommes partants pour y participer. Elisa propose d'organiser la conférence à l'hôtel de la coopération (UR SCOP, ancien chai de Montpellier; près du Tram St Cléophas). La salle aurait au moins 200 places. Elisa s'occupe de la réservation de la salle et de passer un encart dans les magazines d'Utopia et du diagonal. En cas de difficulté avec l'hôtel de la coopération, on pourrait peut-être se rabattre sur un amphi d'une université. Il faudra réfléchir à faire une affiche.

  • Charte/Manifeste. Marie-Renée, Nathalie, Nicolas et Odile présentent un projet de remaniement de la charte, qui n'est pas une charte mais un manifeste. Le travail sur le manifeste les a amené à se poser un certain nombre de questions sur la coopé, son fonctionnement, ses valeurs. On n'a pas eu le temps de discuter de tout cela ce soir. Il est proposé de:
    • mettre les propositions de changement sur le wiki (puis d'envoyer un mail avec le lien)
    • organiser un atelier autour du manifeste pendant la journée du 25 Mars.
    • mettre quelques questions à l'ordre du jour des prochaines réunions, afin d'avoir du temps à consacrer à chacune d'entre elles.
  • Participation de la coopé aux journées “manger autrement” (www.manger-autrement.fr), organisées au château de Flaugergues (près du zénith) les 26 et 27 mai prochain. Le mail de présentation mentionne des rencontres, conférences, ateliers participatifs, débats. Ces journées sont soutenues par le Civam bio.

Les organisateurs des journées nous (le RAAR-es et l'AMAP Lamalou) ont contacté pour que nous tenions un stand. Cette proposition repose la question: est-on uniquement un distributeur de charmandise ou a t-on vocation à essaimer? Veut-on être actif dans le but de faire connaître la coopé aux autres groupes? Aucune décision claire n'est prise. On suivra l'AMAP Lamalou si elle décide d'y aller.

Samira fait remarquer qu'elle avait transmis une annonce similaire de la part de l'association la salamane et que la coopé n'avait donné aucune réponse. A priori, cette annonce n'avait jamais été discutée en réunion et personne n'avait la légitimité à répondre au nom du groupe sans une discussion en réunion. A l'avenir, il faut penser à inscrire à l'ordre du jour ce type de proposition reçu par mail afin de pouvoir donner une réponse.

Les points peu discutés faute de temps

* Ville en transition. Elisa propose d'inviter les membres du collectif “ville en transition” à une réunion de la coopé. On pourrait organiser une réunion à scrupule avec le visionnage d'un film. Il faut proposer une date et organiser cela. Elisa se charge de contacter ``ville en transition''.

  • Retour sur la sélection de charmandises. Lister les charmandises que l'on veut faire rentrer. ex: pommes.
  • Journée du dimanche 25 MARS au 107 bis avenue de Lodève. La journée aura lieu de 11h00 à 17h00 (amener le déjeuner). Plusieurs ateliers seront organisés: lombricoposteurs, toilettes sèches, discussion du manifeste, visionnage de la rencontre des amis de silence,… Il faudra envoyer un mail rappelant les détails sur la liste de diffusion. Qui l'envoie? Ambroise (et ses colocataires) auraient besoin de petites mains pour aider à ranger le 107 bis la veille.